Produit ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 éléments dans votre panier. Il y a 1 élément dans votre panier.
Total produits.
Total shipping  To be determined
Total
Continuer mes achats Procéder à la commande

L'association de jeunesse la plus vieille au monde, les YMCA

Publié le : 20/08/2020 16:54:30
Catégories : Infos Divers

165 ans de la Base de Paris YMCA

YMCA Monde marque le 165ème anniversaire de la signature de la Base de Paris.

Cette semaine marque le 165e anniversaire du moment où, le 22 août 1855, les représentants des neuf associations de jeunes chrétiens de l’époque ont signé la « Base de Paris », document qui reste à ce jour le fil conducteur du mouvement mondial des YMCA.

Réunis du 20 au 24 août à St Germain-des-Prés, Paris, France, les 99 représentants – de Belgique, du Canada, d’Angleterre, de France, d’Allemagne, des Pays-Bas, d’Écosse, de Suisse et des États-Unis – ont également créé le Comité qui allait devenir l’actuelle Alliance mondiale des YMCA-UCJG. La moyenne d’âge des délégués à Paris était de 22 ans.

Onze ans plus tôt, en 1844, la première YMCA avait été créé à Londres, au Royaume-Uni, par George Williams. En 1855 déjà, le mouvement YMCA était devenu une confédération mondiale et, en 2020, il compte des associations nationales dans 120 pays, employe 100 000 personnes et touche quelque 65 millions de personnes chaque année.

Le Mouvement a évolué, tout comme ses textes directeurs, notamment les principes de Kampala de 1973 et la déclaration « Challenge 21 » adoptée à Frechen, en Allemagne, en 1998.

Commentaires du Secrétaire Général de YMCA Monde, Carlos Sanvee (Togo) :

« 165 ans plus tard, notre mouvement international continue à soutenir des dizaines de millions de jeunes dans le monde entier. Nous leur donnons les moyens d’agir, nous soutenons leurs actions, nous amplifions leurs voix. Après toutes ces années, notre organisation n’a pas changé ses principes, mais elle les a fait évoluer pour répondre à des réalités changeantes. Notre objectif d’unir nos jeunes femmes et hommes et de les soutenir dans l’accomplissement de leurs missions reste le même.

POUR LIRE LA SUITE CLIQUEZ ICI

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)